http://www.eurocontinent.eu/wp-content/themes/eurocontinent

« Art de la chasse » et géopolitique

Henri de Grossouvre vient d’être élu président du Saint Hubert Club de France,  la plus ancienne association cynégétique de France.

Les enjeux liés à cette organisation dépassent de loin la chasse proprement dite ou le cadre national. Il s’agit aussi de la défense des terroirs, des traditions de l’art de vivre, de la France.  La chasse y est considérée comme une richesse nationale qui a besoin d’être protégée, et les chasseurs doivent être des conservateurs de la nature avant d’être des destructeurs. Il faut savoir que l’organisation a été initialement créée pour combattre l’industrie du braconnage.  Le SHCF se veut aujourd’hui être l’éclaireur des grands enjeux de la chasse durable, de la biodiversité et de la ruralité et  affirme la primauté attachée à la sauvegarde, la gestion et le développement du gibier sauvage.

Cette activité s’inscrit bien dans un projet de civilisation, que les non-chasseurs peuvent aussi soutenir. Henri de Grossouvre souhaite aussi mettre en place une organisation paneuroéenne des filiales, pour porter ce projet à l’échelle adéquate. Les enjeux liés à la chasse, vus sous cet angle, sont donc liés à la France mais aussi à l’Europe continentale.

Quel est le lien entre la géopolitique et la chasse ?

Henri de Grossouvre est aussi l’auteur de l’essai de géopolitique « Paris-Berlin-Moscou : La voie de l’indépendance et de la paix », publié en 2002. Le contexte était celui de la guerre en Irak, soutenue par les Etats-Unis et leurs alliés les plus atlantistes, mais les gouvernements français, allemands et russes s’y sont opposés. Cette idée visionnaire d’un axe continental, qui s’inscrit dans le prolongement de la vision anticipatrice du général de Gaulle de « l’Europe de l’Atlantique à l’Oural », reprend tout son sens aujourd’hui. Son actualité réside dans les deux constats suivants: nous observons aujourd’hui les conséquences catastrophiques de la guerre en Irak, d’où la validité de l’axe de rééquilibrage Paris-Berlin-Moscou ; plus pertinent encore, la crise des fondements du projet européen nécessite une réforme  qui pourrait aboutir à  l’organisation d’un espace de sécurité, de prospérité et de culture à l’échelle de la vraie Europe géographique et historique, c’est à dire  de Lisbonne à Vladivostok. Henri de Grossouvre est aussi fondateur de l’association Paris-Berlin-Moscou, réseau géopolitique, dont les activités consistent à rassembler, au-delà des clivages partisans, tous ceux qui sont attachés à l’idée que les pays d’Europe occidentale, centrale et orientale partagent une même conception du monde et des intérêts communs avec la Russie.

Pour Henri de Grossouvre, « art de la chasse » et géopolitique sont donc complémentaires. Le nouveau président de Saint Hubert Club de France mène ainsi de front passion pour la géopolitique, et promotion de l’Europe des traditions et de ses espaces sauvages à l’échelle continentale, donc vision théorique et projet concret, nous lui souhaitons bonne chance !

SAINT-HUBERT CLUB DE FRANCE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Élection du 9e Président du Saint Hubert Club de France,

Paris, le 26 octobre 2018

Henri de Grossouvre a été élu hier, jeudi 25 octobre, 9e Président du Saint Hubert Club de France. Henri de Grossouvre est essayiste spécialisé sur le franco-allemand, l’Europe centrale et la Russie et directeur de la stratégie urbaine d’un grand groupe français. Il a un parcours international tout en ayant grandi en Bourbonnais et pratique depuis son enfance différents modes de chasse appartenant au patrimoine français (chasse sous terre, gibier d’eau, chasse à courre, grand gibier…).   Quatre conseillers du président ont été nommés pour préparer une nouvelle organisation et mettre en place un programme novateur : Bernard Lozé et Alexandre Col, financiers, Bernard Vallat, président de la FICT et Alban de Louvencourt (Lysios, associé). Des vingtenaires, trentenaires et quarantenaires pleins d’énergie et d’idées devraient rejoindre prochainement le Conseil d’Administration du Saint Hubert pour épauler les personnalités d’expérience que le SHCF a la chance de compter parmi ses membres.   H. de Grossouvre succède à Victor Scherrer, Président depuis 2010, sous la présidence duquel le SHCF est devenu le « think tank de la chasse », axe de travail qui sera poursuivi aux côtés de deux nouvelles missions : devenir la plateforme d’influence, de rencontre et de discussion des grands réseaux de toutes les chasses françaises et mettre en place une organisation paneuropéenne de clubs Saint Hubert.   En 1902, d’éminents chasseurs créaient le Saint-Hubert Club de France, se donnant pour objectif d’unir tous les chasseurs et tous les modes de chasse pour lutter contre le braconnage, assurer la conservation du gibier et de ses habitats et, plus généralement, être l’éclaireur des grands enjeux de la chasse française. Le SHCF est ainsi la plus ancienne association cynégétique de France et sa revue Le Saint-Hubert ne cesse de jouer un rôle majeur d’information, de promotion et de pédagogie de la chasse française. Cette revue a été publiée sans interruption depuis plus de 115 ans.

Informations et adhésions :  0140209070 sainthubertclubdefrance@gmail.com

Association reconnue d’utilité publique par décret du 10avril 1904

13 rue Jean-Jacques Rousseau – Paris 1er  Tel : 01 40 20 90 70        Mail : sainthubertclubdefrance@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *