La dimension géopolitique de l’euro : obstacle à la relance annoncée du couple franco-allemand ?

Posted on 24/05/2017 | in À vif / news | by

crise_euro_grd

Le nouveau président Français Emmanuel Macron effectue sa première visite à Angela Merkel, ne dérogeant pas à la tradition du couple-franco-allemand.

La relance de l'intégration de la zone euro promise par le nouveau président est surtout un enjeu géopolitique et non pas seulement économique. La France a toujours souhaité couronner la zone euro d'un "gouvernement économique " pour opérer un rééquilibrage vis à vis de l'Allemagne avec la prépondérance mécanique des pays du Sud dans la zone euro à 17.

Mais les Allemands, au centre géographique de L'UE, ne veulent pas se couper de leur flanc Est et Nord et ont pour intérêt d'exporter leur règles ordo-libérales dans L'UE à 27. Après les élections allemandes, il n'y aura toujours pas de consensus en Allemagne pour s'orienter vers une "Transferunion", qui est la perception allemande du financement des pays du Sud par l'Allemagne au travers des mécanismes de solidarité de l'UE et gérés par un gouvernement économique à la française et un mini-parlement et budget de la zone euro.

La relance du couple franco-allemand ne changera pas cette réalité car le moteur du projet européen est la rivalité franco-allemande mais aussi sa limite ! Le programme du nouveau président sur l'UE est donc largement illusoire !

 

Comments are closed.

Archives